Les textiles ? ça se recycle !

Aujourd’hui, tous les textiles se recyclent, même la chaussette trouée. Alors ne mettez plus vos vieux vêtements ou draps à la poubelle. On vous explique pourquoi et comment.

 

collectetlcEcoTLC

©EcoTLC

 

-> Les vêtements réutilisables serviront à d’autres personnes

 

Les vêtements qui trainent au fond de votre placard et qui restent dans un état correct, apportez-les à Emmaüs, dans les colonnes de l’association Tremplin ou encore dans les bornes du Relais. Vous pouvez aussi les déposer dans certaines déchèteries autour de Bourg-en-Bresse : ils seront pris en charge par la ressourcerie « La Retap’ ». Tous ces textiles seront remis en état puis vendus. Pensez aussi à la revente, au troc ou aux dons !

 

-> Les affaires abîmées, usées, trouées seront transformées

 

Les vêtements, chaussures ou linges abîmés, les chaussettes trouées ou encore les sacs à main usés : je les dépose dans les colonnes de Tremplin ou du Relais. Ils seront recyclés, soit en nouveaux vêtements, soit en panneaux isolants utilisés dans la construction ou encore en chiffons d’essuyage pour l’industrie.

 

Borne Tremplin déchèterie de Villebois

Une borne Tremplin (ici à la déchèterie de Villebois) ©Tremplin

 

-> Les chiffons souillés : à la déchèterie !

 

Les chiffons souillés par des produits de bricolage doivent être déposés à la déchèterie la plus proche de chez moi : ils seront collectés avec les produits toxiques et éliminés correctement.

 

Pourquoi ne pas jeter ces textiles dans la poubelle des ordures ménagères ?

 

Actuellement, chaque habitant jette encore à la poubelle plus de 4 kg de textiles chaque année. Au lieu d’être bien triés et donc valorisés, ils sont enfouis sur le site de La Tienne, avec les refus d’OVADE. En effet, l’usine de méthanisation n’est pas conçue pour traiter ces textiles : au contraire, ces derniers sont même fortement indésirables pour le procédé car ils forment des torons, d’énormes amalgames de déchets entremêlés qu’il faut évacuer à l’aide d’engins.

 

Les chiffons souillés, s’ils sont jetés à la poubelle, risquent quant à eux de répandre leur produit nocif sur la matière organique (nos restes de repas et épluchures) destinée à devenir du compost grâce à l’usine OVADE. Or, pour produire du compost de qualité, les éléments nocifs sont à bannir de nos poubelles !