L’ALEC 01 : accompagner tous les publics vers la transition énergétique

Début 2017, l’association trentenaire Hélianthe a laissé la place à l’ALEC 01, l’agence locale de l’énergie et du climat du département de l’Ain. L’occasion de réexpliquer les missions de cet outil des collectivités locales, avec Antonin Rat, chargé de l’information du public (éco-consommation).

 

Logo Alec01

 

Quelles sont les missions de l’agence locale de l’énergie et du climat de l’Ain (ALEC 01)?

 

Antonin Rat (AR) : « Les ALEC sont l’outil des collectivités locales pour mener à bien la transition énergétique. Nous avons essentiellement quatre missions. La première consiste à sensibiliser et conseiller les différents publics que sont les particuliers, les entreprises et tout organisme privé ou public. La deuxième mission est de participer à la définition des stratégies énergétiques des territoires. Nous avons également pour objectif de contribuer au perfectionnement des maîtres d’ouvrage et de tous les professionnels des secteurs économiques. Enfin, par la diffusion de bonnes pratiques et de solutions techniques, par l’animation et la participation à des réseaux d’échange, nous devons contribuer à enrichir les territoires de notre expertise. »

 

Pouvez-vous illustrer ces actions par des exemples concrets menés dans l’Ain ?

 

AR : « Nous conseillons par exemple des particuliers qui souhaitent se lancer dans la rénovation de leur maison ou de leur appartement sur le plan énergétique. Dans les écoles, nous organisons des actions de sensibilisation sur tout ce qui concerne les économies d’énergie, l’utilisation d’énergies renouvelables, mais aussi la réduction de la consommation d’eau ou encore une sensibilisation au gaspillage alimentaire ou à la gestion des déchets. Avec le public scolaire, l’objectif est vraiment de susciter l’intérêt et de transmettre des informations. Nous accompagnons également les collectivités dans la mise en place de leur « Plan Climat Air Énergie Territorial » et formons les salariés des entreprises. Un constructeur de maisons par exemple peut tout à fait venir nous voir pour mettre à jour ses connaissances sur les matériaux les moins consommateurs d’énergie. »

 

Photo Gâchis pain Alec 01

© ALEC 01

Le pain non consommé et/ou entamé est déposé dans une urne transparente à l’intérieur des cantines. Une visualisation vaut parfois mieux qu’une explication.

 

Comment travaillez-vous avec Organom ?

 

AR : « Nous travaillons avec Organom sur la gestion des déchets. En ce moment, nous menons une réflexion sur l’utilisation des casiers qui accueillent certains déchets non valorisables, sur le site de La Tienne. Ces casiers étant pleins, l’idée est d’installer sur le dessus de ces casiers, qui offrent une surface plane, des centrales photovoltaïques. Nous avons également co-construit un programme de sensibilisation au gaspillage alimentaire à destination des élèves des écoles primaires. L’action devrait démarrer en 2018. Nous voulons sensibiliser aussi bien les élèves que les agents de restaurants collectifs. Pour réduire le gaspillage alimentaire, nous pouvons travailler sur les quantités servies par exemple. Vis-à-vis des enfants, ce qui marche le mieux c’est de redonner de la valeur, monétaire et affective à l’alimentation ».

 

Propos recueillis par Patricia Denoyer, agence Scriptum

 

Pour en savoir plus sur l’ALEC 01 et pour demander des conseils : www.alec01.fr ou 04 74 45 16 46.

 

L'ALEC 01 en chiffres (1)

20 salariés,

44 actions d’information,

66 animations scolaires,

1715 élèves rencontrés,

5473 personnes sensibilisées,

Dans le cadre des plateformes de rénovation énergétique mises en œuvre en 2016 :

138 propriétaires de maison individuelle accompagnés tout au long de leur projet de rénovation énergétique

11 copropriétés représentant 519 logements accompagnées dans des travaux de rénovation énergétique,

10 millions d’euros de travaux générés sur les territoires.

(1) Chiffres 2016. Sources rapport d’activité Alec 01 2016, sorti en mai 2017.