3,5 milliards

C’est le nombre de couches-culottes jetées en France chaque année, ce qui représente 351 000 tonnes de déchets !

 

Bébé montagne de couches

 

Aujourd’hui, les 5000 tonnes de couches-culottes jetées tous les ans sur le territoire d’Organom ne sont pas valorisables par l’usine de méthanisation OVADE et sont donc enfouies sur le site de La Tienne ! En effet, elles demeurent complexes à recycler en raison de leurs multiples strates de plastique, cellulose et de polymère.

 

Toutefois, la première usine de recyclage des couches-culottes (et de protections périodiques féminines) a été inaugurée en Italie le 25 octobre 2017. Celle-ci est dotée d’un système permettant de séparer les différents composants après une phase de nettoyage et de stérilisation. Les matières ainsi récupérées (cellulose, plastique, polymère) sont ensuite réutilisées, comme le polymère qui pourra servir de revêtement agricole. Cette installation a d’ailleurs été récompensée par le prix européen de l’économie circulaire.

 

En attendant le développement de ce type d’usines en France, la meilleure solution pour réduire nos déchets reste le recours aux couches lavables. Une solution écologique, mais également bénéfique pour votre porte-monnaie !

 

Couches lavables ADEME

© ADEME